Se connecter à la nature a mille bienfaits. Trouvez ici une liste d’idées pour vous reconnecter à la nature au quotidien.

La nature réduirait le stress et l’anxiété. Je n’en connais pas la preuve scientifique. Cependant, j’atteste que cette année, encore plus que toutes les précédentes, la nature est essentielle à mon bien-être. Je vous invite à piocher dans les idées suivantes pour aller à la rencontre de la nature ou amener la nature à vous.

Votre propre situation ou les contraintes actuelles vous empêcheront peut-être de mettre l’une de ces idées en pratique. Partagez en commentaire ce que vous faites pour vous connecter à la nature.

Les photos qui illustrent cert article sont un moyen par lequel je reste connectée à la nature: photographie de la flore et de la faune (ici, en Belgique, République Tchèque et Italie).

10 idées pour se connecter à la nature

Trouvez ci-dessous 10 idées (et plus) que vous pouvez mettre en pratique et pourquoi elles sont importantes pour moi.

  1. Se balader dans un parc, dans une forêt, à la plage ou autour d’un lac.
  2. Quitter les 4 murs de mon appartement, m’éloigner de la ville, passer du temps en extérieur, recevoir les rayons du soleil, respirer l’air frais sont des besoins satisfais par une simple balade en forêt ou dans un parc. Dans l’idéal, je me prêterais à l’expérience au quotidien. C’est comme la salle de gym, je n’ai pas toujours la motivation d’y aller mais une fois accompli, ça fait un bien fou. En réalité, je ne le fais qu’une à deux fois par semaine. Pourtant, c’est le moyen le plus simple et le plus efficace pour me reconnecter à la nature.

  3. Faire un pique-nique dans un parc.
  4. J’adore me balader mais il est facile pour moi de me laisser emporter par le rythme de marche, de ne pas m’arrêter et de presser le pas. S’arrêter pour un pique-nique me force à ralentir. Cela demande un petit peu de préparation et m’empêche d’annuler par manque de motivation. Cela me rappelle aussi les bons souvenirs d’excursions avec sac frigo, tartines, tomates et œufs cuits durs que mes parents organisaient quand j’étais enfant.

  5. Visiter un jardin botanique.
  6. Une de mes activités favorites en vacances (et ailleurs) est de m’émerveiller devant chaque arbre et chaque plante. Nul besoin de se rendre à l’étranger ou au fin fond de l’Amazone pour se prêter à cette activité. Je n’ai pas encore eu la chance de visiter les serres royales de Laeken en Belgique mais je me suis aventurée dans plusieurs jardins botaniques dont ceux de Prague et de Bogota.

  7. Avoir des plantes d’intérieur, des fleurs et/ou cultiver des légumes.
  8. De nombreuses plantes et fleurs ont péris sous ma supervision. Mais chaque mois, chaque année, j’apprends de nouvelle techniques et astuces qui me permettent de prendre soin de mes plantes d’intérieur et de mon petit jardin. Cette année, de nombreux insectes ont fait de mes fleurs leur demeure. Cette année, j’ai cuisiné avec les herbes aromatiques, tomates et poivrons cultivés sur mon balcon. Malgré leur simplicité, ces repas étaient délicieux.

  9. Apprendre à reconnaître la faune et la flore locale.
  10. Ma connaissance de la faune et de la flore locales (en Belgique et en République Tchèque) est extrêmement limitée… Pourtant, chaque rencontre avec ces espèces locales me fait sentir encore plus connectée à la nature que j’essaie de préserver.

  11. Manger local et de saison.
  12. Jusque mes 25 ans, j’ai été nourrie par le jardin familial: choux et pommes de terre en hiver, tomates et concombres en été. Depuis mon déménagement en République Tchèque, je me suis détachée des saisons. Ici, il est tentant de manger des poivrons toute l’année. Pourtant, manger local et de saison rend l’expérience culinaire tellement plus agréable.

  13. Aller au marché fermier
  14. Pour cette même raison, j’aime me rendre aux marchés fermiers de Prague et découvrir les fleurs, fruits et légumes présents sur les étals. J’apprécie l’atmosphère détendue du marché et la possibilité de tout acheter sans déchet (ou presque). Le plaisir se prolonge dans la cuisine, à chaque bouchée.

  15. Faire des bricolages avec des matériaux naturels.
  16. La théière, qui trône fièrement dans ma cuisine, a été créée par mes propres mains. J’ai participé à un atelier poterie qui m’a relaxée, par le toucher de l’argile. Voici d’autres exemples de bricolages à partir de matériaux naturels: sécher de la lavande, teindre des tissus avec des végétaux, apprendre à utiliser les huiles essentielles, travailler le bois, etc.

  17. Regarder un documentaire positif et inspirant sur la nature.
  18. Cette année, le temps passé devant la télé a drastiquement augmenté. Lire et regarder les nouvelles chaque jour ayant un côté démoralisant; je l’ai balancé avec des documentaires inspirants tels que Jane, Blue Planet et How to change the World)

  19. Visiter les merveilles de la nature
  20. Lors de ma visite du parc national Sequoia, tous mes sens étaient en éveil. J’étais émerveillée par la faune, la flore et par la grandeur de ces arbres géants. Ils me rappelaient à quel point la nature est grandiose. Découvrir les lieux naturels lors de mes voyages (ici et ailleurs) me permet de me reconnecter à la nature. Ces expériences sont gravées à jamais dans ma mémoire, elles me rendent heureuse et me rappellent pourquoi il est si important de protéger l’environnement.

Idées supplémetaires: nourrir les canards, faire de la photographie animalière, écouter le chant des oiseaux, cuisiner un repas de A à Z, regarder les étoiles, faire du kayak, marcher pieds nus dans l’herbe, nager dans l’océan, composter, élever des poules, planter un arbre, adopter un animal de compagnie, aller à la cueillette de fruits ou de champignons, regarder le lever et le coucher du soleil…

Se connecter à la nature est bon pour notre bien-être. Cela aide aussi à se sentir concernés par sa préservation. Ensemble, protégeons la nature et assurons-nous que ses bienfaits seront disponibles pour nos concitoyens et pour les prochaines générations.

Comment vous connectez-vous à la nature?
Pourquoi est-ce important pour vous?

Ecrire un commentaire