Alpe di Siusi et ses randonnées sont parmi les destinations les plus populaires des Dolomites. Vous en avez probablement déjà vu un aperçu sur les réseaux sociaux. Sa facilité d’accès et la beauté de ses montagnes en font une destination privilégiée par les photographes. La marche y est facile et les vues extrêmement photogéniques.
Dans cet article, je partage notre expérience et l’itinéraire que nous avons emprunté (à la fin de cet article).

Ortisei

Avant de débuter la randonnée, nous passions quelques minutes à Ortisei (St. Ulrich). Nous admirions les façades colorées et le travail du bois, nous passions par l’office du tourisme et nous nous empressions de rejoindre le téléphérique nous emmenant vers Alpe di Siusi.

Alpe di Siusi

Contrairement à la journée précédente (à Secëda), cette randonnée nous dévoilait ses plus grands secrets dès notre arrivée. A peine nous mettions le pieds en dehors du téléphérique que la plaine et ses légers reliefs se dévoilaient devant nos yeux. Nous étions arrivés à Alpe di Siusi. Comme toujours lors des randonnées, je jetais un œil au plan reçu à l’office du tourisme pour définir quel serait l’itinéraire que nous parcourrions lors des prochaines heures. Je jetais mon dévolu sur une boucle qui nous emmènerait vers le centre de l’Aple di Siusi et nous ferait rejoindre Santa Cristina.

Souvenirs de Siusi

Alors que nous nous éloignions du point de départ de cette randonnée, nous nous rapprochions du sommet Sciliar (à 2564 mètres d’altitude), situé sur les hauteurs de Siusi allo Sciliar (Seis am Schlern). C’est là que nous tombions amoureux de la région, deux ans plus tôt. Lors de notre précédent séjour dans le Tyrol du Sud, nous nous baladions à Castelrotto (Kastelruth) et à Fié allo Sciliar (Völs am Schlern). Notre dernière journée de voyage devait être magnifiée par notre visite de Alpe di Siusi mais était finalement interrompue par la pluie. Notre expérience de ce lieu se limitait donc à une visibilité à 50 mètres au loin, une tentative avortée de randonnée et un refuge dans un café. Cette randonnée, deux ans plus tard, était une belle revanche. Cette fois, la météo était de notre côté.

Secëda au loin

A plusieurs reprises, nous admirions la vue sur Secëda, le lieu de notre précédente randonnée. Voyez cet article pour la découvrir : « Seceda dans les Dolomites: randonnée inoubliable et vue grandiose ».

Seceda vue depuis Alpe di Siusi dans les Dolomites en Italie

Sassolungo et Sassopiato

Lorsque que nous fermions la boucle, nous nous approchions de plus en plus de Sassolungo (Langkofel – 3181 mètres d’altitude) et Sassopiato (Plattkofel – 2956 mètres d’altitude). Ces deux montagnes et leurs points culminants étaient en toile de fond pour l’entière durée de cette randonnée. Elles ponctuaient la plupart de nos photos. Elles sont d’ailleurs également visitées par les randonneurs pour les chemins qui les encerclent. Ici comme lors de nos précédentes journées dans les Dolomites, nous croisions plus de vaches que d’humains. Un réel plaisir car elles sont sans aucun doute plus belles à photographier!

La boucle est bouclée

Après plusieurs heures de marche, il était temps pour nous de (presque) boucler la boucle. Nos jambes étaient fatiguées, nous décidions alors de prendre un télésiège nous emmenant au bas de la montagne, à Santa Cristina. Nous retournions à l’hôtel, émerveillés par la beauté des lieux que nous venions tout juste de visiter.

Itineraire d’une randonnée à Alpe di Siusi

Si vous souhaitez emprunter le même parcours que nous, voici la marche à suivre:

  • Débutez la journée par une visite d’Ortisei. De là, prenez le téléphérique Alpe di Siusi vous emmenant à Mont Seüc (2005 mètres d’altitude). L’aller-simple pour une personne coûte 13.9 EUR.

  • Lorsque vous êtez arrivés. Empruntez le chemin 9 pour quelques mètres et rejoignez le chemin 6 que vous suivez jusque presque Contrin-Schwaige et jusque Ritsch Schwaige.

  • Suivez enfin le chemin 30 vous emmenant à Saltria (1690 mètres d’altitude), là où nous nous arrêtions pour boire un verre. Continuez via le même chemin jusque Monte Pana. Prenez le télésiège jusque Santa Cristina où vous terminez la randonnée. L’aller simple coûte 9 EUR par personne.

De Mont Seüc à Monte Pana, nous marchions environ 12 kilomètres en 5 heures (pauses comprises). La randonnée est facile et les chemins sont larges (excepté entre Ritsch Schwaige et Saltria sur le chemin 30).

Dans un autre article, je partagerai toutes les informations pratiques pour les randonnées aux alentours de Selva di Val Gardena.

Alpe di Siusi en photos

Voici encore plus de photos prises lors de cette randonnée à Alpe di Siusi:

Avez-vous déjà visité Alpe di Siusi ou les Dolomites?
Quelles randonnées conseillez-vous?

Ecrire un commentaire