Depuis Corvara et Colfosco, vous pourrez débuter une multitude de randonnées. Ici, je partage les 3 randonnées que j’ai parcourues, leurs itinéraires et les événements qui les ont ponctuées. Les Dolomites offrent une liste interminable de parcours, j’espère que ceux-ci vous inspirerons dans vos prochaines aventures.

De Colfosco vers Pisciadu

  • Le niveau: plutôt expérimenté. La descente est très abrupte et le chemin 29 est ponctué de nombreuses pierres.

  • La durée: environ 4h, pauses comprises

  • Le parcours: débutez la randonnée à Colfosco. Prenez le chemin 28 jusqu’au bas de la chute d’eau. Continuez la ballade via le même chemin. Arrivé non loin d’un parking, prenez le chemin 666A. La montée en serpetin traduit l’important dénivelé. La montée fait place à une partie presque plane, via le chemin 29. Enfin, retournez à Colfosco via le chemin 651.

Notre expérience en quelques photos et quelques mots:

Pour notre première journée à Colfosco, nous jetions notre dévolu sur une randonnée à priori facile et pas trop longue. Nous découvrions plus tard que la randonnée se résumait à une partie plane, une montée abrupte, une partie plane et une descente abrupte. Pas tout à fait le type de marche reposante et facile. Après quelques minutes, nous nous arrêtions au bas de la chute d’eau dont le cours d’eau a creusé une vallée dans la roche.

La montée très pentue via le chemin 666A nous faisait réfléchir à deux fois si son ascension était une bonne idée… Au plus nous nous élevions, au plus la vue était magique. Quelques personnes faisant de l’escalade ponctuaient les parois des rochers majestueux. Nous découvrions plus tard que de nombreuses parties de la montagne sont dédiées aux via ferrata et ne peuvent être parcourue qu’avec du matériel d’escalade. Nous nous limitions à utiliser nos pieds (et parfois nos mains).

Ensuite, nous marchions sur un long plateau dont le niveau de difficulté aurait été facile s’il n’était pas ponctué par tant de rochers. Nous admirions la chute d’eau que nous avions vu plus tôt.

Alors que nous débutions la descente vers Colfosco, le ciel gris faisait place aux grêlons et aux orages (au loin). Nous pressions alors le pas. De marche lente, nous passions à la marche très rapide. La malchance faisait que cela se passait alors que nous suivions un chemin très abrupt et encore plus rocailleux que lors de la montée. Finalement, après quelques prières pour ne pas mourir électrocutés, l’orage se dirigeait au loin sans venir à notre rencontre. Après quelques heures de randonnée, nous étions de retour à l’hôtel, sains et saufs.

De Corvara au refuge Franz Kostner

  • Le niveau: pas facile ni expérimenté. Entre les deux.

  • La durée: une très longue après-midi, pause pour attendre que la pluie passe comprise.

  • Le parcours: Depuis Corvara (Corvara in Badia), prenez le téléphérique Boé (11 euros l’aller). Depuis le Piz Boé Alpine Lounge, empruntez le chemin 638. Après seulement 10 minutes de marche, arrêtez-vous au Lech de Boé (situé à 2250 mètres d’altitude). Continuez la randonnée via le chemin 638 qui mène au refuge Franz Kostner (situé à 2500 mètres d’altitude). Empruntez le même chemin pour le retour. Ensuite, retournez à Corvara (à pieds cette fois) via le chemin 639.

Notre expérience en quelques photos et quelques mots:

Notre hôtel étant situé à Colfosco, nous empruntions d’abord le chemin 28 jusque Corvara. Après quelques minutes en route dans le téléphérique, nous arrivions au Piz Boé Alpine Lounge. La vue y était déjà magnifique alors que la randonnée ne faisait que commencer. Nous nous dirigeons alors vers le haut de la montagne mais prenions tout d’abord une pause rapide pour immortaliser le lac Boé (Lech de Boé).

Le chemin nous menant au refuge Franz Kostner était ponctué d’une multitude de pierres. Au refuge, nous étions à seulement 2500 mètres d’altitude, bien loin des 3342 mètres d’altitude du glacier Marmolada, voisin de la montagne où nous nous baladions. Nous prenions une longue pause pour rafraîchir nos gossiers et remplir nos estomacs. La vue et l’ambiance des lieux me donnaient terriblement envie de planifier une randonnée allant de refuges en refuges pour notre prochain voyage.

Il était enfin temps de reprendre la route et de retourner à Corvara. La chance n’étant apparemment pas de notre côté et la météo étant extrêmement changeante en haute montagne, nous nous retrouvions à devoir descendre au pas de course les chemins escarpés. Alors que nous étions presque à l’abris, un éclair atterrissait à moins d’un kilomètre de nous. Nous courions les derniers mètres pour rejoindre le Piz Boé Alpine Lounge. C’est seulement plus tard que nous apprenions les bonnes pratiques en cas d’orage à la montagne. Sachez que courrir n’en fait apparemment pas partie.

Après un thé chaud, les grêlons, la pluie et les orages au loin, nous reprenions la route. Nous arrivions enfin à Corvara, après la traversée des forêts qui contrastent avec la roche des hautes altitudes.

Corava et Colfosco dans les Dolomites

De Corvava à Prolongia

  • Le niveau: facile. Idéal pour les randonnées en famille. De nombreuses personnes faisaient le parcours en vélo. Les chemins sont relativement plats. Seule la partie pour quitter le plateau est pentue et rocailleuse.

  • La durée: une après-midi, pause pour attendre que la pluie passe comprise.

  • Le parcours: Depuis Corvara (Corvara in Badia), prenez le téléphérique Col Alto (7,80 euros l’aller). Depuis Col Alto (1980 mètres d’altitude), suivez le chemin 23A et ensuite 23 jusque Bioch (2079 mètres d’altitude) et ensuite Pralongia (2157 mètres d’altitude). Après avoir admiré la vue à Prolongia, rebroussez chemin jusque l’embranchement avec le chemin 21A. Prenez ce chemin jusque Las Vegas (2011 mètres d’altitude). Pour rejoindre le village en contrebas, empruntez le chemin 21B et 21 jusque San Cassiano. Prenez un bus pour rejoindre Corvara.

Notre expérience en quelques photos et quelques mots:

Ce jour était le dernier jour complet de nos vacances dans les Dolomites. Nos jambes avaient marché de nombreux kilomètres ici et à Val Gardena. Nous jetions alors notre dévolu sur une randonnée facile dont les vues étaient prometteuses. Tout comme la veille, nous rejoignions tout d’abord Corvara à pieds depuis Colfosco. Nous prenions le périphérique Col Alto et débutions la marche.

La roche des randonnées précédentes laissait place à des champs verdoyants et à des fleurs sauvages, comme à Seceda quelques jours plus tôt.

Fleurs sauvages dans les Dolomites

La première partie de la journée se déroulait sous un ciel nuageux mais ensoleillé. Cette journée était sans exception et laissait place à la pluie et aux orages au loin. Ici encore, nous pression le pas pour trouver refuge. La vie faisant bien les choses, nous prenions ce temps pour manger des frites et boire un verre. Une fois la pluie passée, nous reprenions la route et rebroussions chemin. Tout d’abord, nous admirions le glacier Marmolada qui, malheureusement, fond à un rythme alarmant. J’en profite pour glisser cette liste de 100 idées de choses à faire pour protéger notre planète.

En route vers San Cassiano, après Las Vegas (pas la ville au Nevada), nous nous faisions attaquer et piquer par de nombreux taons. Une dizaine de meurtres plus tard (j’essayais de protéger mon copain dont le sang est apparemment un régale), nous devions nous attaquer aux chemins rocailleux et quelque peu boueux. Finalement, nous arrivions à l’entrée de San Casiano et décidions de prendre le bus jusque Corvaria. Nous célébrions cette dernière journée dans les Dolomites en mangeant une délicieuse pizza.

Découvrez 3 idées de randonnées dans les Dolomites, depuis Corvara in Badia et Colfosco

Corvara et Colfosco: bon à savoir

  • Corvara (Corvara in Badia) et Colfosco sont situés en Alta Badia, dans la région Trentin-Haut-Adige et le massif des Dolomites. C’est prometteur!

  • Ici, les montagnes sont plus intimidantes que celles rencontrées non loin, dans le domaine de Val Gardena où nous nous avons passé la première partie de notre séjour dans les Dolomites. A Corvara et Colfosco, de nombreuses randonnées sont de niveau difficile et certaines sont même exclusivement réservées aux « experts » et aux personnes équipées de matériel d’escalade. Nous sommes loin de rentrer dans ces deux catégories mais avons tout de même trouvé des chemins pour notre niveau.

  • Le voyage en bus pour rejoindre Colfosco depuis Plan (à Val Gardena) coûtait 6 euros l’aller. La vue était incroyable. Se déplacer en transport en commun dans les Dolomites est facile. Je vous conseille tout de même de vérifier les distances en kilomètres et en minutes avant de faire des réservations. Voyez le site officiel des transports en commun du Tyrol du Sud.

  • Nous avons jeté notre dévolu sur Colfosco dont les logements semblent moins cher que dans le village voisin, Corvara. Rejoindre Corvara à pieds ou en bus depuis Colfosco était on ne peut plus facile. Notre hôtel était le Garni Settsass que nous recommandons grandement!

  • A Colfosco, nous avons aimé le restaurant Agriturismo L’Sciada. A Corvara, nous avons aimé la pizzeria Salvan et la pizzeria Fornella.

idées de randonnées à Corvara di Badia et Colfosco dans les Dolomites en Haute-Adige
L’église de Colfosco

Vous préparez un voyage dans les Dolomites?

Allez-vous vous arrêtez à Corvara in Badia ou Colfosco?

Ecrire un commentaire