Comment apprendre une langue étrangère ? Conseils et astuces

Voici mes conseils, astuces et outils pour apprendre une langue étrangère. J’adore apprendre les langues mais mon cerveau ne me facilite pas la tâche. Je redouble donc de créativité pour découvrir de nouveaux mots et pour mieux me débrouiller avec la grammaire et la conjugaison. Actuellement, je me perfectionne en anglais et j’ai commencé à apprendre l’espagnol, le tout en auto-apprentissage.

Je vous présente la méthode « DEPA » : quatre lettres, un « mot ». C’est simple à retenir. Le plus difficile ? L’appliquer. Ici, votre plus grand ami ou votre pire ennemi c’est votre motivation. Si vous en avez, ne serait-ce qu’un peu, je vous invite à lire la suite.

Attention, cette méthode, je l’ai inventée. Elle existe peut-être sous un autre nom ou a déjà été créée par un linguiste. Un prof de langue aura éventuellement des envies de meurtre en lisant mes conseils mais il s’agit bien de ma manière de fonctionner. Ça roule pour moi donc je partage !

Une méthode en 4 points : DEPA

  • Découvrir
  • Exercer
  • Pratiquer
  • Aller plus loin

Ps : cliquez sur chaque outil pour être envoyé vers le site web.

 

D E C O U V R I R

Découvrir une langue, c’est aller à sa rencontre, connaître nos motivations à l’apprendre, commencer l’aventure et s’y tenir.

La motivation réside peut-être dans le fait d’avoir une langue à écrire en plus sur le CV, de partir à l’étranger ou simplement de s’amuser, juste pour le fun. Comme je le disais, si vous avez de la motivation, quelle qu’elle soit, le travail est lancé. Vous pouvez alors commencer à vous organiser et réfléchir à quel outils utiliser. Par la suite, il sera important de se rappeler ses motivations lors de « coup de mou ». Avoir une routine et un planning de ce qu’il y a à faire chaque semaine me motive à travailler chaque jour. Poser des objectifs et se donner des challenges sont de bonnes méthodes pour ne pas baisser les bras.

 
Carnet you are just lovely. Prendre des notes pour apprendre une langue
 

E X E R C E R

Il existe diverses méthodes plus ou moins scolaires pour apprendre une langue. J’aime mixer les outils. Certains m’apportent surtout du vocabulaire, d’autres m’aident à la prononciation tandis que d’autres encore m’aident avec la grammaire. En voici quelques exemples :

Duolingo

Cette application disponible également sur un site internet rend l’apprentissage tout simplement fun. Je pense que c’est un très bon outil pour débuter avec une langue étrangère. Les exercices sont en tous genres : trouver des paires de mots, prononcer une phrase, traduire une expression, etc. Les leçons sont divisées par thème (lieux, adjectifs, présent, etc.). En réussir une permet d’en débloquer d’autres. Vous pouvez vous donner des objectifs journaliers et un rappel vous est alors envoyé si vous n’avez pas encore fait d’exercice en fin de journée. Astuce : pour mieux progresser, je prononce systématiquement les mots et les phrases à voix haute.

Assimil

Dans ce cours, très peu de règles sont expliquées. Elles apparaissent par petites touches et le tout fonctionne à l’intuition. L’apprentissage est similaire à celui de la langue maternelle. Il s’agit d’être confronté de manière régulière à certains mots, d’élever le niveau au fur et à mesure sans même s’en rendre compte et d’intégrer de plus en plus de mots et de respecter les règles d’écriture. Le seul point négatif, c’est que cela reste trop scolaire à mes yeux. C’est avec cet outil que j’ai le plus de mal à trouver de la motivation. Il est conseillé de s’accorder du temps pour travailler de manière régulière et de compléter les leçons au fur et mesure (deux tous les deux jours par exemple).

Wallangues

Ce site est disponible gratuitement pour les Wallons (anglais, allemand, néerlandais). Il existe en version payante sous le nom d’ « Altissia » (l’italien et l’espagnol en plus). Je le trouve surtout utile pour élargir mon vocabulaire. Ce que je préfère, ce sont les tests de niveau qui me permettent de savoir où j’en suis et d’identifier mes lacunes.

Exercices et autres outils en ligne

De nombreux sites internet sont consacrés à l’apprentissage d’une langue. Certains comptent même une véritable communauté. J’aime Anglais Facile et Espagnol Facile pour apprendre la grammaire et la conjugaison et pour suivre des leçons afin de palier à mes lacunes. WordReference est utile pour traduire du vocabulaire et pour trouver réponse à certaines questions que l’on se pose parfois en cours d’apprentissage ou de traduction.

 

P R A T I Q U E R

Pour connaître une langue, rien de tel que d’être confronté à elle ailleurs que dans des cahiers ou lors d’exercices. Ce que j’aime le plus, c’est apprendre sans m’en rendre compte… La pratique peut être ici active ou passive. Dans les deux cas, c’est très bon pour la compréhension à l’audition, la compréhension à la lecture, l’expression écrite et l’expression orale. En bref, pour tout ! C’est aussi parfait pour élargir sa gamme de vocabulaire.

Regarder des vidéos

J’adore regarder des vidéos Youtube en tout genre. Je peux passer d’une vidéo très simple de bricolage à une vidéo consacrée à la politique internationale. Par exemple, pour l’anglais je regarde les vidéos de Vice et Vice News et pour l’espagnol celles de Yuya. Vous remarquez que mon niveau n’est pas du tout le même dans ces deux langues. Je ne comprends quasiment rien de ce que dit Yuya mais malgré ça, je pense que c’est intéressant. C’est un bon moyen pour que mon cerveau s’habitue à une langue et à ses sonorités qui lui sont étrangères. Ça peut aussi être l’occasion de commenter certaines vidéos dans la langue du destinataire et ainsi pratiquer ce que l’on a appris par les exercices.

Dans la même idée, il y a les livres audios, les podcasts, la radio, la télévision, les chansons, les articles de journaux, les livres, etc.

Regarder des films

Au départ, vous pouvez regarder des films en version originale avec les sous-titres en français. Par la suite, préférez les sous-titres dans la langue originale. Enfin, il y aura un moment où si vous oubliez d’ajouter les sous-titres, vous ne vous en rendrez compte qu’après dix minutes lorsqu’un mot compliqué apparaîtra. C’est le bon moment pour dire « bye bye » aux sous-titres !

Immersion

Le nec plus ultra, c’est bien sûre d’aller à l’étranger que ce soit en tant que touriste, étudiant, stagiaire, volontaire ou travailleur. S’entourer de « natifs » anglophones ou germanophones, par exemple, est un très bon moyen pour s’améliorer rapidement. Il n’est pas toujours nécessaire d’aller loin pour rencontrer ces personnes. Il s’agit peut-être de votre voisin ou de quelqu’un qui vit depuis plus ou moins longtemps dans votre région. Dans ce cas, pensez aux tables de conversations ou même à vous faire des amis étrangers.

 
Traduire une chanson et lister le vocabulaire pour apprendre une langue
 

A L L E R P L U S L O I N

Que votre niveau soit débutant ou avancé il est toujours possible d’aller plus loin et de se perfectionner.

Un bon moyen pour moi d’apprendre de nouveaux mots est de les lire et de les écrire. Ainsi je m’amuse (oui j’ai bien dit que ça m’amuse) à traduire des chansons ou des (parties de) livres afin d’en avoir la traduction « exacte ». Ensuite, lorsque je suis confrontée à l’un des mots appris par ce moyen, j’arrive à le contextualiser pour me souvenir de sa signification. Par exemple, « La tierra del olvido » est une chanson de Carlos Vives. Maintenant, lorsque je lis « olvido », je sais que cela veut dire « oubli » car le titre de la chanson est en français « La terre de l’oubli ». Tout simplement…

D’autres moyens demandent de la créativité : accrocher des post-it sur les objets du quotidien pour connaître leur traduction, faire des bocaux remplis de mots (bocal « je ne connais pas » et bocal « je connais ».), inventer des moyens mnémotechniques, etc. Tout cela devient presque complexe mais ce que je veux mettre en avant, c’est que l’apprentissage d’une langue peut se faire par une multitude de moyens plus ou moins originaux. Cela doit vous correspondre, c’est là le secret.

 

Voilà donc mes quelques conseils, astuces et outils qui m’aident à apprendre des langues étrangères. Ce ne sont pas des étapes à suivre l’une après l’autre. Ces quatre points doivent être appliqués en parallèle de manière plus ou moins intensive. Le principal est de rester motivé et de faire de l’apprentissage d’une langue un plaisir !

 

J’espère que ces outils vous seront utiles.
Dites-moi quelle(s) langue(s) vous apprenez pour l’instant ? Quelle est votre méthode ?
Est-ce que vous avez d’autres outils à me conseiller ?

3 Comments
  • Magali C.
    octobre 28, 2015

    Intéressant tous ces conseils!
    En ce moment je n’apprend aucune langue mais lorsque j’étais étudiante j’ai beaucoup appris grâce aux séries en VO (surtout pour l’anglais).
    Au lycée, j’avais vraiment un niveau très faible en espagnol, et comme le bac approchait je devais trouver une solution. C’était l’époque de MSN messenger… je me suis donc trouvée des contacts espagnols avec qui je parlais quotidiennement, cela m’a énormément aidée. C’est très motivant car on travaille sans s’en apercevoir. Donc pour ma part je conseillerais vraiment de se trouver des correspondants, que ce soit par mail, skype ou autre. C’est très intéressant, on découvre en plus des choses sur d’autres cultures. Tiens, ça me donne envie de m’y remettre ;-)

    • Nathalie Cookieetattila
      octobre 28, 2015

      Les séries en VO m’ont aussi beaucoup aidées! Avant je détestais apprendre des langues et j’étais plutôt mauvaise. Ensuite, j’ai progressé grâce aux films et séries. Maintenant, c’est un plaisir d’apprendre!
      Trouver des correspondants c’est une super idée, je devrais faire de même! Il me semble avoir entendu parler d’un projet qui mettait en relation des jeunes souhaitant apprendre l’anglais avec des personnes âgées dans une maison de retraite à Chicago. (si je ne me trompe pas!) Je trouve l’idée tellement chouette!

  • edouard69087
    novembre 4, 2015

    Les séries en VO sont certainement la meilleure façon d’apprendre l’anglais, surtout qu’il y a un choix énorme et que c’est relativement facile à trouver sur internet.
    Bien-sur trouver un correspondant et quelqu’un qui vous corrige lorsque vous faites des erreurs est ce qu’il y a de mieux, mais c’est déjà plus compliqué à trouver :)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *