Pourquoi partir en Erasmus à Ljubljana ? Cette question, vous vous la posez peut-être si vous avez découvert cette destination dans les partenariats proposés par votre école. Vous vous demandez certainement, « Est-ce une bonne destination pour un Erasmus ? » Pour faire court : OUI. Cette ville est parfaite pour y être étudiant d’échange.

Mise en contexte : j’ai moi-même été étudiante Erasmus en 2014, à Ljubljana. La Slovénie m’a offert des souvenirs merveilleux et inoubliables. Je donne quelques conseils dans divers articles. J’ai été contactée par mail pour partager mon expérience et ce que je pense de cette destination Erasmus. C’est trop bête de garder toutes ces informations pour moi, les voici donc.

« Est-ce que Ljubljana est une bonne destination pour un Erasmus ? » Voici le pourquoi du OUI du comment… Avant de répondre à cette question, tout dépend de ce que vous entendez par « bonne » destination et de ce que vous attendez de cette expérience.

Si vous y allez dans l’espoir de travailler dur et d’apprendre beaucoup pour avoir le nom d’une université prestigieuse sur votre CV, non, ce n’est peut-être pas judicieux. Ça ne veut pas dire que le niveau est mauvais. Le niveau d’étude me semble être bon (j’étais dans la fac de sociologie) et les infrastructures sont très chouettes (bien mieux que ce que j’ai connu en Belgique).

Par contre, si vous voulez partir là-bas pour vivre une expérience humaine, rencontrer des personnes de différentes nationalités, voyager, vous amuser, faire la fête, etc. Oui, ce choix est très judicieux.

Pourquoi?



Une ville à taille humaine

Ljubljana ne compte qu’environ 300.000 habitants, sur une surface de 275 km² (Merci Wikipédia). Cela comporte certains inconvénients (c’est petit, vous rencontrez souvent les même personnes en soirée, les activités sont plus limitées que dans une très grande ville…) Mais je retiens surtout que tout est accessible facilement et en peu de temps (à bus, à vélo, à pied). Il n’était pas rare que je croise des connaissances aux quatre coins de la ville. En plus, Ljubljana est très jolie et paisible. Le centre est piéton et les vélos sont légion. Cet esprit rejoint le côté écolo des Slovènes : pistes cyclables, grand parc, air frais, ville propre, etc. Il fait bon vivre à Ljubljana.

La communauté d’étudiants étrangers

Pour mon expérience, j’ai surtout passé du temps avec d’autres Erasmus. A Ljubljana, les rencontres se font très facilement. La ville est petite et les étudiants internationaux sont nombreux. En très peu de temps, il est donc aisé de rencontrer les copains des copains, etc. Des soirées sont organisées pour les Erasmus, ce qui facilite les rencontres (sans parler des soirées lancées par les étudiants dans les « dorms »). Il y a même des excursions et des voyages organisés pour les étudiants étrangers. Cerise sur le gâteau : les Slovènes sont très bons en anglais. Il est facile de se débrouiller au quotidien et de rencontrer des locaux.

La situation géographique

Prenez un Atlas (Google Map, ça fonctionne aussi…) et regardez où se situe la Slovénie. Elle se trouve à proximité d’une multitude de pays et d’endroits qui valent la peine d’être visités. J’ai fait pas mal de voyages quand j’étais sur place, avec d’autres Erasmus : Tour des Balkans, Venise, Vienne et Bratislava, Nord de l’Italie, Festival en Croatie et bien-sûre visite de la Slovénie. Il est possible de se créer de très beaux souvenirs pour assez peu d’argent !

L’argent, le nerf de la guerre

Une raison pour laquelle j’ai été attirée par la Slovénie lors de mon choix d’Erasmus est le coût que cela représente. Je voulais partir là où je pourrais vraiment profiter de la vie : fêtes, culture, voyages, nourriture, etc. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la Slovénie n’est pas un pays « hyper bon marché ». Demandez aux Slovènes, depuis leur entrée dans la zone €uro, tous les prix ont augmentés (classique). Aller faire ses courses pour manger vous coûtera à peine moins qu’en Belgique. Malgré tout, en tant qu’étudiante, ce pays et les avantages qu’il comporte ont parfaitement collés à mon budget. Je n’ai pas dû me serrer la ceinture pour profiter un maximum de mon expérience sur place. La Slovénie est un ancien pays socialiste et elle en garde des traces : les prix étudiants sont quasiment partout et c’est très avantageux !

– J’avais choisi un logement de l’université qui m’a coûté 130€ par mois (le plus cher, mes amis payaient environ 90€) pour une chambre partagée.
– Comptez 20€ (tarif étudiant de 2014… ça a peut-être augmenté depuis) par mois pour le bus. C’est difficilement comparable à des pays comme la Finlande ou même la Belgique!
– Je vous disais plus haut que faire ses courses coûte plus ou moins la même chose qu’en Belgique. Mais ce que je ne vous ai pas encore dit… C’est qu’en tant qu’étudiant, nous avons droit à des repas « offerts » par l’Etat. Je vous l’explique en détails dans cet article : Studentski Boni.
– Payer moins d’1€ pour aller en soirée et boire de la Tequila pour à peine plus… c’est possible. Mes amies et moi étions assez fan du litre de vin-coca chez Semafor (moins de 5€). La culture aussi est moins chère pour les étudiants.

Les évènements gratuits

J’ai passé mon Erasmus en Slovénie lors du « Spring semester » (de février à juillet). De nombreux évènements gratuits (concerts, pique-nique, etc.) étaient organisés par et pour les étudiants. Il y avait aussi des activités organisées par la ville : concerts, cinéma en plein air, festivals, etc. De quoi ne jamais s’ennuyer.



Carte de la Slovénie : Erasmus à Ljubljana

Si vous n’avez pas encore cliqué, je vous rappelle que j’ai écrit plusieurs articles concernant Ljubljana et la Slovénie :

J’espère que ces informations vous donnent encore plus envie d’aller à Ljubljana pour vivre 5 (ou plus, ou moins) des plus beaux mois de votre vie ! Cette ville et cette expérience m’ont apporté tellement que je vous en souhaite au moins tout autant.

Merci à Emma qui m’a inspirée l’écriture de cet article.

Si vous avez des questions, posez-les en commentaires, comme ça tous les intéressés pourront y lire mes réponses.



Sur ce, bon vent, bon Erasmus.

Ps : J’ai trouvé ceci dans mes favoris, j’ai ri : When you live in Rozna

7 Commentaires

  1. Ca donne vraiment envie d’aller visiter la ville ! Plus en tant qu’Erasmus, pour ma part, mais comme citytrip de printemps, ça me semble être une chouette destination ! Merci pour la découverte. :)

    • Cette ville est vraiment parfaite pour un city trip paisible :) Pour des vacances plus longues, la Slovénie a de très beaux trésors également ! Sincèrement, je le conseille vivement !

  2. Chloé EVD Reply

    Bonjour Nathalie ! Je m’appelle Chloé ! J’ai été admise pour l’échange Erasmus à Ljubljana l’année prochaine ! En ce moment je suis en train de chercher pleins d’infos sur la ville, en même temps que la préparation de tous mes dossiers, et ton blog me donne un super avant goût de cette aventure !
    J’aurais aimé te poser quelques questions à propos du logement quand on est étudiant : existe-t-il des chambres étudiantes non partagées ? En cherchant un peu je ne trouve que des chambres partagées, et cela me dérange quelque peu… Étais-tu en colocation ?

    Bonne soirée :-)

    • Bonjour Chloé, je suis heureuse que tu ais trouvé mon blog et qu’il te soit utile.
      Alors, j’étais dans un logement étudiant à Litostrojska. Je partageais ma chambre avec une Slovène. C’était un petit appartement de 2 chambres et 4 personnes. Il s’agissait des appartements étudiants les plus chers (environ 130€ par personne par mois) mais plus neufs de Ljubljana (selon ma connaissance). Cependant, je n’en ferais pas mon choix premier car c’était un peu retiré donc ennuyant pour revenir de soirée et il n’y avait pas ou peu d’Erasmus donc c’était pas vraiment la fête. Je sais qu’il y avait quelques chambres simples mais je n’ai aucune idée du prix. J’imagine que c’était le double de la chambre partagée. Par contre, je ne sais pas si ces chambres sont ouvertes aux étudiants étrangers.
      Certains étudiants choisissent de vivre dans une colocation non gérée par l’université. Si tu choisis de passer par un particulier, tu auras plus facile de trouver une chambre simple par contre je n’ai aucune idée des prix.
      Il existe une organisation accueillant les Erasmus. Je ne suis pas certaine mais je pense que c’est celle-ci http://www.erasmusljubljana.si/accommodation Ils pourront t’aider à trouver un logement ou à répondre à tes questions concernant les logements universitaires.

      Par contre, j’étais en Slovénie il y a 3 ans (Boouuu le temps passe vite) donc il est probable que les choses aient changées.
      Je reste disponible si tu as d’autres questions :)

      • Petite précision par rapport à ce que j’ai dit (pour être sûre que ce soit clair): J’étais dans un logement de l’université, dans un dorm.

  3. Bonjour,
    Merci pour votre billet, je suis très contente d’être tombée dessus !
    Il date donc je ne sais pas si vous pourrez me répondre : je voudrais faire un semestre d’étude à Ljubljana l’année prochaine mais je pensais partir au premier semestre, est-ce que vous saurez me conseiller sur plutôt quel semestre choisir ?
    Merci d’avance ! :)

    • Bonjour Garance, je suis heureuse que cet article te soit utile!
      Je ne sais pas ce qu’il se passait à Ljubljana durant le premier semestre. Par contre, je peux partager les avantages du second semestre (je n’y vois aucun inconvénient). J’ai vu Ljubljana sous la neige lors de mon arrivée et pour plusieurs semaines. Ensuite, les jours ont allongés donnant plus de temps pour découvrir et pour profiter de la ville. De nombreux évènements gratuits étaient organisés. Nous passions beaucoup de temps dans les parcs. Nous avons eu le « Spring break » pour voyager à l’étranger (dans les Balkans). Aussi, personne n’était pressé de rentrer à la maison pour les fêtes de fin d’année. Certains ont même prolongé l’expérience Erasmus en voyageant ensemble en Europe durant l’été. Dans mon cas, j’allais en Croatie pour un festival de musique (fin juin). Je suis donc très heureuse d’y être allée au second semestre. J’ai tendance à me transformer en hermite en hiver. Le printemps et l’été me convenaient donc davantage pour profiter de cette expérience à 100%.
      J’espère que cette réponse t’aide dans ce choix. Je suis curieuse de savoir quel semestre tu choisis ! :)

Ecrire un commentaire