Partir à l’étranger pour plusieurs mois (stage, Erasmus, travail, volontariat, etc.), il y a de fortes chances que cela se révèle être l’expérience d’une vie ! On y rencontre des amis et on se rencontre aussi. Avant de revenir (ou d’y rester) des souvenirs plein la tête… il faut partir. Et avant de partir, il faut faire sa valise. Casse-tête chinois vous avez dit ? Un peu oui, je ne vais pas vous le cacher. Entre la limite de poids, le volume, le choix et l’inconnu, pas facile de se décider.

Ici, c’est mon expérience d’Erasmus qui parle. Je suis partie pour 5 mois dans un pays qui m’était inconnu (la Slovénie). Certains conseils vont vous paraître évidents mais je pense qu’il est important (primordial) de les rappeler ! J’espère qu’ils vont vous inspirer et vous aider dans ce dur labeur qu’est « la valise ».

 

Voici les 10 conseils à suivre pour faire votre valise :

Contenu en dessin d'une valise pour partir en Erasmus

Voici quelques indices – Impressionné par mes talents d’artistes ?
 



1. Choisissez la valise

D’entrée de jeu, je suis très mal placée pour vous parler de ça ! Je suis partie avec une compagnie d’aviation low cost (Wizz Air) avec laquelle j’ai eu droit à un total de 74kg de bagages environ (deux valises et un sac à dos). Oui c’est beaucoup, je vous l’accorde! Mes valises étant de taille moyenne, j’avais pour partir environ 10kg par valise. Cela se rapproche donc des poids proposés par la plupart des compagnies d’aviation (23kg et 10 kg environ). Partir en long séjour, ça commence par des mathématiques. En bref, au moins la valise pèsera, au mieux ce sera ! Oui, tout ça pour ça. La marque Samsonite propose des valises très légères… et très chères. La gamme American tourister est cependant abordable. Sinon, il y a les sacs à dos, réellement parfaits, mais attention au dos !

 

2. Comptez les jours

Encore des maths ! Mon conseil est de calculer à quelle régularité vous allez faire votre lessive. Dans mon cas, les Erasmus avaient gratuitement accès à des machines à laver. Je les faisais tous les 14 jours environ. Le fait de diviser votre séjour en une plus petite période permet de vous rendre compte de ce dont vous aurez besoin (nombre de pantalons, de sous-vêtements, etc.). Prévoyez aussi les diverses activités auxquelles vous voulez participer (maillot de bain, gants pour le ski, chaussures de foot, etc.).

 

3. Voyagez léger, vivez léger

Une des choses que m’a appris l’Erasmus, c’est qu’il est possible de vivre avec peu de biens matériels et de ne manquer de rien ! Il est possible de se sentir bien chez soi, bien dans ses baskets et bien dans sa tête sans posséder un nombre incalculable de vêtements, accessoires, meubles, décorations et tout le tralala. En Erasmus ou pour tout autre séjour de ce type, vous allez pouvoir revenir à l’essentiel. Ça se traduit par le fait de voyager léger. Limitez-vous en nombre et dans la diversité de ce que vous emmenez.

 

4. Pensez au climat

Renseignez-vous sur la météo. Vous n’irez bien sûre pas habillé(e) de la même manière en Espagne ou en Finlande…

 

5. Pensez « usages multiples »

Un short de pyjama qui peut vous servir de short de sport et de short pour zoner dans votre chambre (et de pyjama aussi) ? Prenez-le ! Cela demande parfois un sens créatif pointu mais c’est réellement pratique et « bien vu ».

 



6. Gardez de l’espace

Première tentation au moment de faire la valise : la remplir à ras bord. « Il y a encore de la place, je vais pouvoir emmener ce beau pull et ce magnifique débardeur » … Oui mais non. N’oubliez pas que vous allez devoir rentrer un jour… Et n’imaginez pas que vous allez revenir les mains vides. Les souvenirs pour vous et pour la famille, les quelques nouveaux vêtements et les objets dont vous ne pourrez vous séparer auront, eux aussi, besoin d’une place dans la valise. Un bon moyen pour réduire l’espace utilisé : roulez vos vêtements !
Il vous faut donc garder de l’espace à disposition ! C’est le conseil qui me semble le plus important, pensez-y ! Par contre, il n’est par proscris de remplir cet espace par des choses que vous ne ramènerez pas pour le retour (chocolats, épices, gel douche ou que sais-je).

 

7. Achetez, revendez

Ça c’est un conseil pour l’arrivée et le retour aussi. Dès les premiers jours dans votre pays d’accueil, vous aurez besoin d’assiettes, d’une casserole, etc. Les objets en seconde mains sont faits pour vous ! Ceux-là, ne les emmenez pas avec vous dans la valise. Que ce soit des objets utiles ou moins utiles, il est possible de dénicher de nombreuses choses par ce moyen. Cela présente un gain d’argent non négligeable que vous pourrez dépenser en voyages et autres expériences, par exemple !

Et pour le retour, vous avez beau vous asseoir sur la valise, impossible de la fermer ? Vous pouvez décider d’envoyer par colis le surplus, jusque chez vous. Certaines firmes proposent des prix alléchants mais le budget reste important. Sinon, à votre tour de vendre ou de donner toutes ces affaires dont vous n’avez plus besoin ! Vous ferez des heureux et pourrez récupérer quelques euros sur l’ensemble.

 

8. Pensez mini, pensez petit

Mini brosse à cheveux, mini miroir, mini déodorant et mini shampoing. Certains minis vous seront utiles pour tout votre séjour. D’autres, pour les premiers jours seulement. Le principal, c’est qu’en format mini, ils ne prennent quasiment pas de place et pèsent moins lourd dans la valise ! Récupérez les emballages et réutilisez les lors de vos city-trip au quatre coins de votre pays d’accueil.

 

9. Faites une liste

Avant de faire votre valise, faites une liste de ce dont vous avez besoin. Cela vous permettra de visualiser l’ensemble, y réfléchir et peut-être l’adapter selon vos réels besoins.

 

10. Dernier conseil

Ce qui importe le plus, selon moi, ce sont les expériences que vous vivez et non les biens que vous possédez. Durant votre séjour, expérimentez et découvrez ! Tout ça pour revenir la valise et la tête pleines de souvenirs !

Quels sont vos conseils pour une valise bien pensée ?
Est-ce que vous avez vécu ou vivez actuellement à l’étranger ?

 

Cet article vous a plu ? Cliquez ici pour en découvrir d’autres !

17 Commentaires

  1. À chaque voyage, je me rends compte qu’il y a des morceaux que j’ai apporté pour rien. Je retiens tes conseils pour la prochaine fois, même si c’est rarement pour des séjours de plus de 2 mois, c’est toujours utile. Bon dimanche ! :-)

    • J’ai l’impression qu’au plus le séjour est long, au plus c’est facile de faire la valise. Sinon, elle est remplie de « au cas où » qu’on n’utilise finalement pas!
      Merci, bonne fin de dimanche à toi :)

  2. Merci beaucoup pour cet article !! Je pars dans 3 jours pour Birmingham et j’ai commencé aujourd’hui à faire ma valise. C’est la 1ère fois que je pars aussi longtemps (3 mois) et bien évidemment je comptais prendre une grande partie de mon armoire avec … Je vais devoir réduire tout ça de moitié vu le poids de ma valise !

    • Les conseils sont assez « basiques » mais je pense c’est vraiment utile de se les rappeler avant de faire la valise! :) Sinon difficile de ne pas partir avec toute son armoire en effet!!

  3. Merci beaucoup pour ton article ! Je pars pour 4 mois à Szeged en Hongrie et faire sa valise c’est trop difficile, soupers conseils !!!

  4. Bien faire sa valise est l’une des clef d’un voyage réussi. Lorsque je pars en voyage itinérant, je range et j’organise mes affaire dans des pochettes : les tee-shirt ensemble, les bas ensemble, etc. Ca permet de gagner du temps pour trouver ses affaires et ça évite de déranger toute la valise.

  5. Super article très utile! Je pars dans deux semaines pour un an d’Erasmus à Rome ;))

  6. Merci beaucoup pour l’article , je pars en Erasmus Olomouc dans une semaine pour les 4 mois à venir si vous pouvez seulement me donner une idèe sur le climat à Oloumuc je serai reconnaissante
    merci infiniment

    • Merci Moon pour ton commentaire.
      Je ne suis jamais allée à Olomouc mais le climat semble similaire à celui de Prague. Le climat en République Tchèque est tempéré mais certaines années sont bien plus chaudes que d’autres (40 degrés en été à Prague il y a 3 ans contre 25 degrés l’année passée… et moins 20 l’hiver passé contre des 0 degrés cette année – excepté la semaine prochaine qui sera bien froide).
      Je dirais que dans ton cas, il faut penser aux saisons durant lesquelles tu seras a Olomouc : fin d’hiver, printemps et été. Tu auras donc principalement droit à des températures au-dessus de zéro.
      Je pense qu’il n’est pas nécessaire de se surcharger en vêtements très chauds. Pense donc « Usage multiples » : quels sont les vêtements qui te seront utiles en hiver ET au printemps (gilets, pulls, pantalons, etc.) ? Tu pourras superposer les couches pour survivre au très froides journées de février. N’oublie pas les essentiels gants et bonnets pour les prochains jours, ça ne prend pas beaucoup de place ! Sinon, je n’ai pas noté dans l’article mais un petit sac à dos est idéal pour les excursions et autres voyages que tu feras aux alentours ! Ça serait dommage de devoir l’acheter à Olomouc si tu en as déjà un chez toi.
      Si vraiment, tu te rends compte qu’il te manque quelque chose, tu pourras l’acheter sur place !
      J’espère que ces quelques lignes t’aident un peu.
      Je suis heureuse de voir que tu seras en République Tchèque ces prochains mois. N’oublie pas de lire cet article : http://www.cookieetattila.com/endroits-visiter-republique-tcheque et tous les autres liés à ce beau pays http://www.cookieetattila.com/tag/republique-tcheque pour te donner des inspirations de voyage ! N’hésite pas à me contacter si tu as d’autres questions concernant la République Tchèque, je m’y connais pas mal après 2 ans de vie ici 
      Bon Erasmus ! :D

  7. merci pour ces bons conseils ! Je part 9 mois à Mayotte uniquement avec un grand sac à dos : ça demande beaucoup d’organisation.

Ecrire un commentaire