Il semblerait que cet article marque le début d’une tradition sur le blog. Il y a environ 12 mois, je publiais mes favoris de 2018. Je remets ça avec mes favoris de 2019. En réalité, l’année passée m’a semblée assez ennuyante. Je n’ai pas fait grand-chose… Avec le recul, je me rends compte que mes découvertes ses sont limitées aux 3 voyages que j’ai faits (j’en parle plus bas). Cela est totalement à l’encontre de la philosophie de ce blog qui me pousse à « Faire de chaque journée une aventure : profiter de chaque instant que la vie et cette jolie planète m’offrent. » La vie de ce blog a elle aussi été calme, très calme. Je n’ai publié que 7 articles (je pleure). Évidemment, j’ai la chance et le privilège d’avoir voyagé mais j’aurais aimé que ma vie soit un peu plus active. C’est donc avec de nouvelles intentions que je commence la nouvelle décennie. Il faut marquer le coup. Tout d’abord, je partage mes favoris dans les lignes qui suivent.

Mes favoris de 2019

1. Durant une semaine, j’ai regardé une dizaine de documentaires mis en ligne par Greenpeace lors de leur festival du film. Les sujets étaient tous liés d’une manière ou d’une autre à l’écologie. Voyez ici une liste non exhaustive des films que j’ai regardés: « Frère des arbres », « Nouveau monde », « Nucléaire: l’impasse française », « Le climat, les hommes et la mer », « Le champ des possible », « Death by design », « Nature: le nouvel eldorado de la finance », « Planète lait », « Tout s’accélère », « Dead donkeys fear no hyena », « Australie: accro au charbon ». Cet évènement est une opportunité à ne pas manquer pour regarder en toute légalité un condensé de recherches et de points de vue différents sur le monde qui nous entoure. La bonne nouvelle est que l’édition 2020 du festival vous permettra de voir d’autres documentaires et peut-être d’ajouter cet évènement à votre liste des favoris de 2020? Cliquez ici pour accéder aux documentaires du festival du film de Greenpeace.

2. Regarder le festival du film de Greenpeace, voir le plastique dans les océans, se rendre compte de la quantité de plastique dans mon appartement, ça ouvre les yeux. En 2019, j’ai décidé de ne rien acheter. En réalité j’ai acheté (il y a eu beaucoup de ratés) mais mon rapport à la consommation a totalement changé. Mon compte bancaire ne s’en est également que mieux porté. Je publierai bientôt un article où je raconte mon aventure sans dépense en 2019. Revenez bientôt (promis, cette année je serai active sur le blog).

3. En 2019, j’étais fatiguée, je n’aimais pas mon boulot, ma motivation pour me lever le matin était extrêmement faible. Ma vie a eu tendance à être métro-boulot-dodo. Une simple méthode qui m’a permis de reconquérir du temps pour l’utiliser à bon escient a été ma routine du matin. Mon copain est mon guide, mon guru sur ce terrain. C’est un homme de routine. Chaque matin, il se lève à la même heure, fait les mêmes choses à la même heure, mange la même chose et quitte l’appart à la même heure… Je n’aime pas la routine et mes matins ne se ressemblent pas. J’ai tout de même dû me rendre compte que ce n’était absolument pas efficace pour commencer la journée. Maintenant, je me lève chaque jour à la même heure, suivi chaque jour par une même suite d’évènement. Les avantages: je n’oublie plus de prendre mes vitamines, je suis prête rapidement, je mange un bon déjeuner, je suis de meilleure humeur pour commencer la journée. Je vous conseille grandement de créer votre propre routine du matin pour améliorer votre journée.

4. J’ai acheté un puzzle dans une boutique de seconde main. Il n’avait jamais été ouvert et contenait toutes les 1500 pièces qui attendaient à être assemblées. La tâche a été bien plus longue que je ne pensais (1 heure par ci, 1 heure par-là, durant de nombreux jours). Ce que j’ai aimé c’est que durant ces heures passées par terre à trier les pièces et à les regrouper, je n’étais pas sur mon téléphone et je ne pensais pas au travail. Le puzzle s’est donc avéré apaisant.

Alors, en 2019, j’ai fait très peu de petits voyages ou découvertes locales. Par contre, j’ai fait 3 voyages incroyables. Revenez sur le blog dans les prochaines semaines et prochains mois. Vous serez peut-être inspirés à voir ces merveilles de vos propres yeux. (Je publierai ces articles, si si, c’est promis!).

5. A deux reprises (fin avril et fin décembre) j’ai rendu visite à la famille de mon copain qui habite en Californie. Ils vivent à environ 1h (ou 2h selon la circulation) de Los Angeles. J’ai donc passé la plupart du temps à visiter les environs de la capitale du cinéma. J’ai aussi fait un détour vers Las Vegas que j’ai adoré (surprenant si vous me connaissez), une journée à San Diego (dont je parle ici) et un road trip sur l’autoroute 1 vers le Nord. Ce road trip a été un condensé de merveilles pour les yeux. Mes moments favoris de 2019 sont sans aucun doute ceux que j’ai passés lors de ce road trip: en particulier ceux passés à regarder les lions de mer à Santa Cruz et à visiter le parc national de Sequoia.

6. Le premier grand voyage que mon copain et moi avions fait ensemble (en 2017) était la visite de Merano, Bolzano et de leurs environs. Durant ce jour, nous étions tombés amoureux des Dolomites. Nous avons décidé de revenir dans cette partie de l’Italie avec le souhait de faire de nombreuses randonnées. Les paysages étaient incroyables.

7. Sur les réseaux sociaux, j’ai principalement suivis des personnes qui pratiquent le zéro déchet et des chiens… Dans la catégorie zéro déchet, j’ai particulièrement aimé Monica de @monicarosquillas qui fait des études en lien avec l’écologie. Elle précise toujours les sources des sujets qu’elle traite et elle fait un travail approfondi pour comprendre les différents points de vue sur chaque sujet. Je la trouve très informative et son mode de vie me pousse à appliquer à ma propre vie toujours plus d’habitudes vertes. Le chien que j’aime le plus sur Instagram est Finn de @keepingfinn. Son maître (Henry) et lui vivent dans un van et voyagent dans les Etats-Unis. Ils font de nombreuses randonnées mais surtout, ils sont actifs dans les refuges pour améliorer les conditions de vie des chiens. J’adore voir ce mouvement positif qui a été initié par un maître amoureux de son chien. Dans une catégorie similaire, je suis admirative du combat de Sara de @nomad.dog. Elle aussi consacre sa vie à défendre les chiens. Cette année, elle était en Zambie pour aider les maîtres à vacciner leurs chiens sans quoi ils allaient être euthanasiés (suite à la mise en place d’une nouvelle loi). J’ai même participé à sa demande de fond. Je suis heureuse d’avoir aidé cette juste cause menée par une personne qui s’applique à rendre le monde meilleur.

8. J’ai développé une nouvelle obsession en 2019… Regarder des vidéos du PCT (Pacific Crest Trail). Il s’agit d’une randonnée allant de la frontière du Mexique à celle du Canada et traversant la Californie, l’Oregon et l’Etat de Washington. La longueur est de 4240 kilomètres et les paysages très variés. J’ai suivi les aventures de Jennifer (The Wimsical Woman) et celles de Mari (Mari Johnson). Cela m’inspire à faire dans le futur de longues randonnées telles que Saint Jacques de Compostelle ou peut-être même le PCT (un jour peut-être).

9. Ce point est en contradiction avec celui ou j’explique n’avoir rien acheté en 2019. En réalité, j’ai acheté bien plus que prévu. Quand il était question d’habillement, j’ai pris soin d’acheter de qualité. En tant qu’employée, j’aime recevoir un revenu acceptable et des bénéfices. J’aime pouvoir me nourrir, me loger et même me faire plaisir de temps en temps. Tout ça sans trop me tracasser. Pourquoi les personnes qui fabriquent mes vêtements (et autres produits de consommation) à l’autre bout du monde n’auraient-elles pas droit au même traitement? En 2019, j’ai donc acheté moins et j’ai acheté mieux. Ces achats se sont révélés de bien meilleure qualité. Je les utiliserai donc probablement durant très longtemps (aussi longtemps que possible, voir plus!). Entre autres, j’ai acquis une nouvelle paire de chaussure de la marque Redwings (Heritage boots) (fabriqués à la main aux Etats-Unis et très durable dans le temps), des t-shirts de la marque Everlane (fabriqués aux Etats-Unis ou en Asie de manière socialement et écologiquement responsable) et un manteau et un pull Patagonia (fabriqué en grande partie avec des matériaux recyclés, par une marque engagée). Je vous invite, vous aussi, à questionner la provenance de ce que vous achetez (que ce soit l’habillement ou autres).

10. Mes favoris de 2018 (ici et ) sont toujours mes favoris en 2019. Les favoris de 2019 seront probablement toujours d’actualité en 2020. Je vous donnerai des nouvelles en 2021!
 

Mes intentions pour 2020

1. Vous l’aurez peut-être deviné, ma première intention pour la nouvelle année et de faire renaître de ses cendres ce blog que j’ai quelque peu abandonné. Ce blog est ma passion. J’adore y partager des articles. Je vais donc me donner le temps et la motivation de publier de manière régulière. Revenez bientôt, souvent et vous verrez, il aura de nouveaux articles avec de nombreuses destinations de voyage à découvrir.

2. Cette année, je vais remédier au manque d’aventures de ces derniers mois. Je vais explorer Prague et la République Tchèque. Je vais prendre le bus, je vais marcher, je vais manger, je vais m’amuser. L’avantage, c’est que j’aurai encore plus d’informations à partager avec les personnes qui préparent leur voyage en République Tchèque et dans sa capitale. J’ai aussi l’intention de participer a plus d’activités sociales (c’est-à-dire avec des personnes autres que celles du boulot). Je vais m’inscrire à un atelier de poterie et je vais rechercher des possibilités de volontariat.

3. Le changement climatique n’a jamais été si réel. La pollution de l’air et des rivières, les feux de forêt, les calamités naturelles toujours plus puissantes et tous ces désastres écologiques me poussent à toujours plus changer mes modes de consommation. Depuis mon arrivée à Prague il y a 4 ans, j’ai drastiquement diminué ma consommation de plastique et de produits animaliers. Cette année, je vais tenter le zéro déchet de manière bien plus drastique. Je vais même me donner le challenge de ne créer aucun déchet personnel en février (j’en parlerai bientôt sur le blog. Si si, c’est promis). Je vais aussi diminuer ma consommation d’électricité, de chauffage et d’eau. 2020 va marquer le début d’une décennie qui rimera avec écologie. Je ne vais pas rester les bras croisés alors que la faune et la flore périssent sous mes yeux.

Vous me rejoignez pour ce challenge?

4. A nouveau, cette année, je ne vais rien acheter. Seulement, je serai bien plus stricte. J’ai souvent enfreint à la règle au cours des 12 derniers mois. Les fautifs étaient principalement mes deux voyages aux Etats-Unis (le shopping est pas mal là-bas, il faut l’avouer) et mon déménagement dans un appartement non meublé… Cette année je vais réellement rien dépenser (je ne compte pas la nourriture et les expériences – tout de même il faut que je vive). J’ai tout ce dont j’ai besoin à l’instant T. Cela sera donc probablement suffisant pour le reste de l’année. Je vous en reparlerai probablement dans un an et on verra comment ça s’est déroulé.

Quels étaient vos favoris de 2019 ?

Quels sont vos intentions pour 2020 ? Y-en a-t-il en rapport avec l’écologie ?

2 Commentaires

  1. Bonne année 2020 ! Je viens de découvrir ton blog par tes participations au RV Histoires expatriées.
    Le zéro déchet, je trouve l’idée vraiment intéressante mais actuellement, ce n’est pas pour moi. J’essaie de limiter notre consommation mais nous sommes une famille avec trois enfants qui grandissent très vite. Alors j’achète une grande partie de leurs vêtements sur un site de revente.
    Bonne chance pour tes défis !

Ecrire un commentaire