Lors de cette journée passée à Essaouira, au Maroc, ce qui m’a le plus marqué est la quantité de chats qui peuplent la ville. Ils sont tous plus beaux les uns que les autres et méritaient une place sur ce blog. J’en profite pour partager mon expérience et vous donner quelques informations pratiques.

Miaou

Le trajet de Marrakech (où nous logions) à Essaouira ne manqua pas de me distraire. Je fais partie de ces personnes qui regardent par la fenêtre dès le départ du bus jusqu’à son arrivée. Le paysage se dévoilait sous mes yeux: de la sécheresse, des cultures d’arbres fruitiers, des vignes, des bergers et leurs moutons, des chiens errants, des villages, des commerçants, des ânes, des arganiers… Le clou du spectacle était les arganiers décorés de chèvres (voyez par vous-même dans la section « Informations pratiques » de cet article.)

Jolie chat qui dort à Essaouira

Visite d’Essaouira

La Médina

Contrairement à celle de Marrakech, la médina d’Essaouira est calme. Vous pouvez flâner sans vous soucier de vous faire rouler sur les pieds par une moto. Les marchands vendent principalement de l’artisanat marocain, de la nourriture et des plantes médicinales. Ils ont un talent fou pour mettre en valeur toutes ces choses qui sont un réel plaisir visuel. Les couleurs vives se détachent des murs blancs et bleus de la ville. La promenade nous emmène à la rencontre de toujours plus de chats. Nous découvrons une coopérative d’argan et une coopérative de marqueteurs sur bois qui nous font encore plus apprécier l’artisanat local. Finalement, c’est après quelques détours que nous trouvons les remparts de la ville.



Les remparts

La vue depuis les remparts donne un air de vacances. Vous y voyez les rochers et la mer qui s’y fracasse, les façades blanches de bâtiments avec un air de Santorin et l’entrée du port au loin. Evidemment, ici aussi, des chats dorment au soleil.



Le port