J’ai visité Bruxelles, à pied, en une journée. C’était le citytrip que j’avais noté sur ma liste de chose à faire en Belgique… Malgré un froid (presque) glacial, j’ai parcouru la capitale belge, à la découverte de ses points touristiques. Finalement, cette journée a plutôt été pour moi un « fail », comme disent les anglophones. Décidément, février n’est pas mon mois préféré. J’ai tout de même décidé de publier les quelques photos que mes doigts engourdis ont réussis à prendre.

Hum, par où commencer ?

Ayant de nombreux billets de trains à écouler (acheter 10 trajets d’un coup, ça semble être une bonne idée mais en fait, pas vraiment), je me suis dit « Et pourquoi pas visiter Bruxelles ? C’est à seulement 3h en transports en commun, sans compter le retour. Quelle aubaine. » Tartines en poche (c’est comme ça qu’on dit ici) et moufles enfilées, je me suis lancée.

J’aurais peut-être dû m’intéresser de plus près à la météo. Malheureusement, je ne l’ai pas fait. Bon, ça sonne comme si je m’étais aventurée dans une tempête mais non… Je suis juste très difficile niveau météo. J’aime quand il fait chaud mais pas trop. Je n’aime pas quand il fait froid. J’aime la pluie mais seulement si je suis à l’intérieur. J’aime la neige mais seulement si j’ai mon pantalon de ski sous la main. J’adore le soleil mais avec un parasol s’il-vous-plaît… Bref, vous l’avez compris, je suis une fille difficile qui n’aime pas la météo capricieuse. Aussi, j’aurais peut-être dû imprimer des plans de la ville plus détaillés…

En bref : J’ai eu froid. Je me suis perdue. A chaque fois que je voulais prendre une photo, mon appareil photo était chassé par le vent. Le ciel gris m’a déprimé. Je suis allé m’abriter dans un musée, bien au chaud.

Je me suis prêtée au jeu du tourisme à Bruxelles : Grand Place, gaufre et portion de frites sauce tartare. Je suis passée par le grand Sablon, le petit Sablon, les galeries Saint-Hubert, Manneken Pis et j’ai atterris dans le musée des instruments de musique (MIM) que j’ai vraiment apprécié ! J’ai aussi beaucoup aimé flâner dans le magasin Pêle-mêle au Boulevard Maurice Lemonnier (livres de seconde main) et dans la librairie Tropismes dans la Galerie Saint-Hubert (quand vous y passerez, admirez le plafond !)

Morale de l’histoire

En février, partez en vacances au soleil et/ou visitez des musées !

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 3

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 5

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 9

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 6

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 4

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 7

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 8

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 1

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 13

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 2

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 12

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 11

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 14

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 15

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 16

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 17

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 18

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 21

Bruxelles froide mais belle - Cookie et Attila 20

Pour quand je retournerai à Bruxelles (en été) vous me conseillez quelles visites, quels endroits sympas à explorer ?

6 Commentaires

  1. Ah, c’est sûr que Bruxelles ce weekend, c’était pas folichon. J’ai toujours une petite pensée pour les touristes qui la parcourent par tous les temps (surtout en été, quand le temps n’est pas du tout estival).
    Ce qui est sympa (si le soleil est de sortie), passer au musée du cinquantenaire et monter sur la terrasse (jolie vue sur Bruxelles) comme du côte du Palais de Justice et de l’ascenseur qui descend vers les Marolles ou encore le parking 58 (en plein centre), toujours pour la vue.
    Jeanneke Pis en face du delirium café, bien sûr. Boire un verre place Flagey ou du côté du Châtelain (Ixelles).
    Enfin, des possibilités il y en a plein ! (Sympa aussi, la carte de Bruxelles de Use-it, leur « bureau » se trouve dans la galerie ravenstein derrière la gare centrale et elle propose quelques circuits à faire à pied).
    Côté musée, la maison de Magritte à Jette (que j’ai préféré au musée), le musée du costume et de la dentelle avec des expos qui changent chaque année ou encore le parlementarium au Parlement Europée, c’est gratuit !
    Et pour casser la croûte, n’hésite pas à faire un tour sur mon blog, je partage de temps en temps quelques adresses qui m’ont plues !

    • Waw merci pour tous ces conseils! Je sais où aller la prochaine fois que je visite Bruxelles. Je connais la carte Use-it, je l’avais utilisée à Bratislava mais je n’y ai pas pensé pour Bruxelles. Très bonne idée!
      Par contre le musée du costume et de la dentelle, j’y suis allé plusieurs fois il y a quelques années pcq je devais faire un travail pour l’université (étude du langage corporel et du parcours emprunté par les visiteurs, blablabla). En bref, j’ai eu ma dose :p
      Je vais de ce pas faire un tour sur ton blog :)

  2. Ah ben zut. Nous on a passé une semaine à Bruxlles en décembre y a deux ans et on n’a pas eu de souci. On n’a pas eu de pluie. Contrairement à Porto en novembre, 3 jours de pluie sur 4 jours, grrrrrr.
    J’avais adoré le MIM aussi. Sinon y a l’Atomium et la Mini Europe à côté qui sont sympa. Et les gaufres liégeoises, mhhh.

  3. C’est superbe ! Malgré le froid, tes petits doigts gelés ont pris de très belles photos ;-)
    Bruxelles fait partie de ces villes dans lesquelles je rêve de faire un petit city-break.

Ecrire un commentaire