Lors de l’organisation de mon voyage au Portugal, trouver un vol (abordable) depuis Prague a été difficile. Faire une réservation un mois à l’avance pour un départ la première semaine de juillet n’était peut-être pas l’idée du siècle.

Après avoir navigué sur de nombreux comparateurs de prix, j’étais forcée de constater que les avions les moins chers étaient ceux aux horaires pourris et avec escales. Je ne vous apprends probablement rien ici. Une brillante idée a alors germé: pourquoi pas en profiter pour faire une escale prolongée ?

J’ai décidé de chasser la négativité et de voir le côté positif des choses. Lorie nous a appris la positive attitude, n’oublions pas de l’appliquer ! Donc, plutôt que de passer une escale à me faire c**** m’ennuyer, j’allais la passer à explorer. C’est avec joie que je réservais les billets d’avion dont le retour durerait environ 18h dont 14h d’escale à Amsterdam comprenant 12h pour visiter la ville.

Amsterdam aux Pays-Bas

12h pour visiter Amsterdam

C’est lors d’un matin de juillet que j’atterris à l’aéroport Schiphol d’Amsterdam. Le jour débutait à peine pour les locaux mais j’avais déjà 4 heures « dans les pattes ». Ce n’était que le début d’une longue journée. La première mission était de trouver un endroit où déposer nos bagages le temps de l’escale. Nous devions en effet les récupérer entre les deux vols. L’aéroport propose une garde de bagage, l’affaire fut vite réglée. La navette entre l’aéroport était, elle aussi, on ne peut plus simple. C’est donc quelques minutes seulement après l’atterrissage que nous débutions (pour de vrai) notre journée.

Après avoir admiré pendant quelques minutes la gare centrale et les premiers canaux qui croisaient notre chemin, nous allions remplir nos estomacs. Amsterdam compte une multitude de cafés sympas ouverts dès le matin. La tâche ne fut donc pas ardue. Nous faisions d’abord un petit détour pour acheter un « gâteau spécial » chez Bulldog coffee shop. Après avoir fait le plein d’énergie, c’est-à-dire après avoir bu un café (aux alentours de la rue Haarlemmerstraat) et après avoir repris des forces (au Harlem soul cafe où la soupe et les sandwichs étaient délicieux), il était temps de se mettre en route pour parcourir les rives des canaux.

J’avais la chance d’être accompagnée de mon copain qui a vécu 3 mois à Amsterdam. Ce fut donc lui qui mena la danse lors de cette journée. Il m’emmenait de joli canal en jolis canaux. J’ai le sentiment qu’Amsterdam était idéale pour une escale. Nous avons choisi de ne faire aucune visite (maison d’Anne Frank et musée Van Gogh) mais nous avons pris le temps de découvrir les principales attractions touristiques (Rijksmuseum, Vondelpark, Place du Dam, quartier rouge et longues balades entre les canaux).

J’admets avoir détesté la quantité de touristes et de vélos. Je n’ai pas trouvé la ville extraordinaire mais cela est peut-être dû au peu de temps passé sur place. Cependant, je suis satisfaite d’être (enfin) allée aux Pays-Bas pour la toute première fois et d’avoir visité sa jolie capitale. Cet aperçu me donne envie de découvrir d’autres coins de ce beau pays, probablement plutôt sa campagne (moins de touristes et (peut-être) moins de vélos) …

Escale à Amsterdam

Comment préparer votre escale ?

J’ai passé de longues heures à rechercher les possibilités de vols sur les comparateurs de prix. J’ai particulièrement aimé Google Flights que je trouve facile d’utilisation. Je me suis tournée vers les vols dont l’escale durerait minimum 10h.

Pour vous préparer à la recherche d’une escale, voici quelques conseils utiles.

1er conseil : Gardez espoir. J’ai eu quelques déceptions lors de mes recherches. Au départ, l’idée était de s’arrêter en Suisse. Au moment de payer, le site internet n’acceptait aucune de mes cartes bancaires… A plusieurs reprises, le prix du vol sur le site de la compagnie aérienne augmentait de 100 euros par personne au moment de payer. En plus, les comparateurs proposent parfois des parcours qui ne sont pas disponibles sur le site officiel de la compagnie aérienne. Préparez-vous donc à l’ascenseur émotionnel. Finalement, j’ai jeté mon dévolu sur KLM qui passe par Amsterdam et qui a accepté mon paiement.

2ème conseil : Evaluez le pour et le contre. Répondez à ces questions pour comprendre si l’escale est réellement une option bénéfique.

  • La ville / le lieu de visite est-il(-elle) proche de l’aéroport ?

  • L’escale est-elle durant la journée, durant la nuit ou à cheval sur les deux ?

  • Le coût de votre voyage va-t-il être impacté positivement ou négativement par cette escale ?

  • La durée de l’escale est-elle suffisante pour quitter l’aéroport, rejoindre la ville et la visiter?

  • La valise en soute est-elle comprise dans le prix ou devrez-vous payer un supplément pour chaque vol ?

  • Le fuseau horaire est-il le même ? Si non, la différence risque-t-elle d’être un frein à une visite agréable ?

  • L’aéroport vous autorisera-t-il à quitter son enceinte ?

  • L’escale vaut-elle le coup ?

Vondelpark à Amsterdam

3ème conseil : Soyez préparé. Dans l’idéal, recherchez à l’avance les lieux que vous visiterez une fois sur place. Chaque minute compte, évitez donc de les gaspiller en vous perdant dans des endroits sans intérêt. L’alternative est de repérer un centre d’info-tourisme proche pour y dénicher une carte, un parcours d’une journée ou une liste de lieux à visiter. Les free walking tour semblent également une bonne idée pour être guidé vers les incontournables de la ville.

4ème conseil : Dormez la veille. L’idéal pour une visite (surtout si vous allez beaucoup marcher) est d’être en forme. Vous vous lèverez bien avant de mettre les pieds dans le lieu d’escale et cela risque d’y être un frein. Dormez donc bien la veille…

5ème conseil, etc. : Limitez-vous à une escale, évaluez si l’escale est préférable au retour ou à l’aller, pensez aux risques en cas d’avion raté, choisissez l’escale en fonction de la destination et pas l’inverse, profitez.

Informations pratiques pour une escale à Amsterdam

  • Navette entre l’aéroport et le centre-ville : prenez le train et descendez à la gare centrale (Centraal Station). Le trajet dure environ 15 minutes et est direct. L’aller simple en 2ème classe vous coutera 5,40 euros.

  • Dépôt de bagage : une section de l’aéroport y est dédiée. Cela vous coûtera entre 6 et 12 euros selon le type de bagage. Le dépôt est ouvert 24h sur 24 ! Pour plus d’informations, cliquez ici.

  • Je vous conseille de recherche à l’avance les lieux à visiter et de télécharger une carte sur votre téléphone. Je n’ai pas trouvé de centre d’info tourisme mais vous serez peut-être plus chanceux que moi.

Cet article vous a plu ? Partagez le sur Pinterest !

Une escale à Amsterdam : 12h pour visiter la ville Faites d'une longue escale une opportunité pour découvrir une ville. Lisez ces conseils pour vous préparer à la recherche d’une escale.

Quels sont vos bons plans pour trouver une escale ?

Avez-vous déjà visité une ville lors d’une longue escale ? Qu’en avez-vous pensé ?